EstheBody Turkey

LA LIPOSUCCION

LA LIPOSUCCION

 

Un peu de définition :

Différents noms expriment le concept de la liposuccion (lipoaspiration, liposculpture…).

Ce n’est absolument pas un système d’amaigrissement mais plutôt un moyen qui permet de faire disparaître les surcharges de la graisse localisées.

 

Maintenant un peu d’histoire :

La première tentative de liposuccion réalisée par un chirurgien français, Charles Dujarier, dans les années 1920 fut malheureusement un échec. La patiente fut atteinte de gangrène à la suite de l'opération. Ce n'est qu'en 1974 que la liposuccion moderne fut inventée par le dermatologue italien Giorgio Fischer, grâce à la technique de la lipoaspiration par tunnelisation, qui est devenue aujourd'hui l'opération esthétique la plus pratiquée dans le monde.

 

La liposuccion permet d’aspirer des excès graisseux du corps avec des cicatrices peu visibles et minimes. Le but de cette chirurgie esthétique est d’affiner la silhouette et de redessiner les formes.

De nombreuses zones du corps peuvent faire l’objet d’une liposuccion : la culotte de cheval bien sûr, le ventre, les hanches, les mollets, les cuisses, les genoux, les bras, les seins, mais aussi le visage et le cou.

 

 

Une petite photo :

 

 

Cette intervention peut être réalisée seule ou être faite en complément d’une autre opération, comme un lifting ou une plastie abdominale.

 

 

Qu’elle anesthésie faut-il choisir ?

La liposuccion peut être réalisée sous anesthésie générale, péridurale ou locale.

Le choix de l’anesthésie dépend du nombre de zones à traiter, du profil médical de la personne mais aussi du choix du patient en accord avec le chirurgien et l’anesthésiste.

 

En bref comment ça se passe ?

Quel que soit le type d’anesthésie choisi, le processus est toujours le même :

Le chirurgien injecte dans le tissus graisseux un mélange de sérum physiologique, de solution anesthésique et de solution vasoconstrictrice (qui diminue les saignements) afin de limiter les douleurs, les saignements et les ecchymoses.

 

Ensuite, par une petite incision cutanée, il passe une canule (de 2 à 5 millimètres selon les zones) qu’il introduit dans le tissu graisseux. Avec des mouvements de va et vient, il décolle les cellules graisseuses qui seront aspirées par une machine reliée à la canule.

 

 

La durée de l’intervention dépend de la quantité de graisse à extraire et du nombre de zones à traiter. Elle varie de 1 heure à 3-4 heures.

 

 

 

 

Un peu de mathématique :

La quantité de graisse ôtée ne doit pas excéder 7 % du poids du corps. 6 litres de graisse est un maximum avec la lipo classique et jusqu’à max 8-9 litres avec le système VASER.

 

 

 

Je crois entendre déjà « Vaser c’est quoi ça ?»

La liposuccion par Vaser ou Vaser Liposuccion ou encore appelée LIPO HIGH DEF OU LIPO 4D permet de réaliser une lipoaspiration en utilisant la technologie des Ultrasons à très haute fréquence. Cette méthode de liposuccion vise à liquéfier l’ensemble des amas graisseux sous-cutanés par décollement à l’aide d’une canule délivrant des ultrasons dans le tissu adipeux. L’émulsion de la graisse ainsi réalisée sera aspirée dans un 2ème temps, de façon plus précise et homogène directement sous la peau.

 

En fin d’intervention, on met en place une gaine de contention élastique qui devra être portée pendant minimum 1 mois.

 

 

 

 

Alors, quelles sont les suites postopératoires ?

  • Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) au niveau des régions traitées ne savent malheureusement pas être absents et ne sont pas toujours beaux à voir !!!
  • Bon, heureusement les ecchymoses se résorbent dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention, allez !! ce n’est pas la mer à boire !
  • Les douleurs sont variables, on n’en meurt pas au contraire avec des anti-douleurs on passe le cap. Une fatigue peut être ressentie les premiers jours, surtout en cas de liposuccion importante.

 

 

Conseil

Nous vous recommandons de prendre de l’ARNICA MONTANA 9 CH : traitement homéopathique ; à raison de 5 granulés, 4 X jour, 4 jours avant l’intervention afin de prévenir les ecchymoses (bleus).

 

 

ARNICA, bienfaits lors des interventions chirurgicales :

Soulage les douleurs au réveil d’une anesthésie. Accélère la cicatrisation. Stimule la résorption des ecchymoses.

 

 

Il est déconseillé de d’exposer au soleil ou aux U.V. les régions opérées pendant au moins un mois.

Il n’y a pas de modification nette de l’aspect au cours des 2 à 3 premières semaines, à cause de l’œdème.

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de cet œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter et se réadapter à la nouvelle silhouette.

 

 

 

 

 

Pour moi une lipo, c’est être basée sur le plan B et A Ne faites pas de recherches sur Google, car c’est moi-même qui ai nommé mes sentiments de cette façon.

 

A = Attentes résultats

B = Bien-être

 

Pour la majorité des patients le résultat final prime avant tout. J’ai nommé vision du plan A qui est équivalent à l’opération en elle-même.

Donc les  Attentes des résultats physiques.

 

Et au niveau du plan psychologique alors ? j’ai nommé le plan B comme Bien-être.

 

Au départ sachez qu’avant l’opération, on est nerveux, stressé, impatient et plein de choses trottent dans nos têtes ! et des fois on a même peur. Oui oui, j’ai bien dit PEUR. Pas d’inquiétude c’est NORMAL.

Par contre, il est important de pouvoir gérer tout ça ! La question à se poser ici est la suivante : QUELLES SONT LES PETITES CHOSES QUI NOUS FONT DU BIEN ?

Pour certains écouter de la musique ou encore faire des mots croisés, pour d’autres dormir ou plutôt faire de la méditation …

Résultat des courses, prévoyez vos petites astuces bien-être avec vous lors de votre opération.

 

Secundo, faire une lipo ne veut pas dire que lors de votre réveil vous serez comme Jennifer Lopez.

90% des patients sont impatients (aaa ça rime bien) du résultat. Si vous voulez être content du résultat, il faut en premier lieu être réaliste ou plutôt avoir des attentes réalistes et se dire que de toute façon ça ne peut pas être pire qu’avant votre opération.

À côté de ça, LA PATIENCE joue un rôle fondamental pour votre psychologie post-opératoire. N’oubliez pas que non seulement 3 à 4 semaines sont nécessaire pour que l’œdème disparaisse et quelques mois pour que le restant des cellules graisseuses se remettent en place. Alors astuce pour le plan B, prévoyez à l’avance « des moments self-plaisirs».

 

Commençons par exemples par des séances de drainages lymphatiques qui sont primordiales pour une bonne récupération.

 

     

 

 

 

Après une lipo, il est recommandé de marcher pour favoriser la circulation sanguine, alors pourquoi ne pas marcher dans la nature avec son sac à dos et ses écouteurs.

 

 

 

 

Manger de façon saine est aussi très important, pourquoi ne pas aller au marché acheter des fruits et légumes frais.

 

  

 

 

Prévoyez une séance de cinéma, allez visitez vos grands-parents … par contre lorsque vous êtes entre amis, ne parlez pas beaucoup de votre lipo cela va vous rendre impatiente de voir le résultat.

 

En fait, oublier pendant un moment que vous avez fait une lipo. Vous allez voir, au plus que vous planifiez des moments « self-plaisir » au plus que le temps passera vite et enfin le résultat final viendra.

 

 

Bien dans la tête, bien dans l'esprit et bien dans le corps

 

Özlem